Back to top

Les grandes lois scOlaires de 1881-1886

Les 3 grandes lois scolaires sont la concrétisation politique d’une mobilisation républicaine dont les militants de la Ligue de l'enseignement furent parmi les principaux artisans dès avant le rétablissement de la République.

Dans la suite de l’appel lancé en 1866 par Jean Macé pour créer une Ligue de l’enseignement regroupant tous les militants républicains œuvrant pour « une éducation au suffrage universel », l’action de la Ligue de l'enseignement s’élargit après la chute du Second Empire et l’instauration de la IIIème République en septembre 1870. A l’automne 1871, quelques semaines après la répression sanglante de la Commune, Jean Macé et Emmanuel Vauchez lancèrent une pétition pour « une instruction gratuite, obligatoire et laïque ». Fruit d’un patient travail de conviction porte-à-porte des Ligueurs, cette pétition rassembla 1,3 millions de signatures. Une nouvelle pétition ciblant cette fois les élus reçut le soutien de 3000 conseils municipaux représentant plus de la moitié de la population.

Face à cette grande réussite du camp républicain, l’opposition de l’Eglise catholique et des partisans de la restauration monarchiste se renforça notamment à partir de l’instauration de « l’ordre moral » à partir de 1873 sous la présidence de Mac-Mahon. Ce mouvement de réaction ciblant directement la Ligue de l'enseignement renforça paradoxalement son soutien populaire et l’engagement du camp républicain autour de l’Ecole de la République.

Il fallut cependant attendre la victoire de l’Union Républicaine conduite par L. Gambetta aux élections législatives de 1877 et sénatoriales de 1879. C’est dans le cadre  de gouvernements de coalition que Jules Ferry, soutenu par d’autres militants de la Ligue de l'enseignement comme Ferdinand Buisson, Paul Bert ou René Goblet réussirent à faire adopter par le Parlement les grandes lois scolaires qui posèrent les bases de notre système scolaire républicain :

 

  • Loi du 16 juin 1881 : gratuité de l’enseignement primaire
  • Loi du 28 mars 1882 : obligation d’instruction et laïcité des enseignements
  • Loi du 30 octobre 1886 : laïcisation du personnel enseignant dans l’école publique
Pierre TOURNEMIRE

Les autrEs récits autour de l' Éducation

  • Émanciper ? L'histoire des classes de découvertes

    L’histoire des classes de découvertes a été marquée par plusieurs évolutions : pédagogiques mises en œuvre après la seconde... EN SAVOIR+

    en savoir plus
  • De la Quinzaine de l’Ecole publique à la campagne « pas d’éducation, pas d’avenir »

    Outil de promotion de l’accès aux loisirs et à la culture hors l’école à partir de 1947, la « Quinzaine de l’Ecole publique... EN SAVOIR+

    en savoir plus