Back to top

Les ciné-clubs : une passion partagée

«...Les visages de l’Art nègre sont tombés du même visage humain comme la peau du serpent. Au delà de leur forme morte, nous reconnaissons cette promesse commune à toutes les grandes cultures d’ un homme victorieux du monde. Et blanc ou noir, notre avenir est fait de cette promesse.» Tiré d'un extrait du commentaire final du film «Les Statues meurent aussi» d’Alain Resnais et Chris Marker – France 1951

Rien ne me prédestinait à m’occuper de cinéma: ni le contexte géographique et culturel, ni l’ environnement familial, ayant passé mon enfance à Saint-Lys, un village de 2000 habitants, situé à 25 km de Toulouse. Un père ouvrier, une mère au foyer, deux frères, une sœur et des grands parents dans le commerce, maraîcher et boucher… une grand-mère paternelle qui, avec sa sœur (donc ma grand’ tante), toutes deux nées dans la région parisienne, avaient gardé l’accent pointu, et appris la confection chez Chanel, et dans d’ autres grandes maisons de couture parisiennes , au début du XX° siècle. C’est la guerre de 1914-1918 qui a ramené la famille vers son fief d’ origine, le Sud-Ouest. Une famille pas très fortunée mais aimante et généreuse. Une famille ayant connu deux guerres et étant devenue progressiste. Une famille où régnait l’ esprit de tolérance, où se côtoyaient des radicaux-socialistes farouchement laïques, des socialistes anticléricaux et des communistes très athées…Je me dis aujourd’hui, que je ne pouvais militer qu’au sein de la Ligue de l’Enseignement, où étaient rassemblées toutes les tendances de la gauche humaniste...

Michel DEDEBAT

Les autrEs récits autour de la Culture

  • Spectacles en recommandé : des artistes avec la Ligue de l'enseignement

    Spectacles en recommandé a 35 ans. Retour sur un évènement qui a pris de l'ampleur au fur et à mesure dans le milieu du spectacle... EN SAVOIR+

    en savoir plus
  • Petite histoire du bibliobus dans l'Aude

    Avant d’être le président fondateur de la Ligue de l’enseignement, Jean Macé est un  pionnier de la lecture publique. Dès... EN SAVOIR+

    en savoir plus
  • La Ligue de l'enseignement à Avignon

    « Avignon, une idée de poète » disait Jean Vilar. 

    en savoir plus
  • « Jouons la carte de la fraternité »

    Chaque année, la Ligue de l’enseignement anime « Jouons la carte de la fraternité », une opération de sensibilisation... EN SAVOIR+

    en savoir plus
  • Le théâtre populaire et la Ligue de l'enseignement

    Le théâtre est lié à un public et à l'écoute de ce public, variant selon les époques. La notion de théâtre populaire existe... EN SAVOIR+

    en savoir plus