Back to top

« Jouons la carte de la fratErnité »

Chaque année, la Ligue de l’enseignement anime « Jouons la carte de la fraternité », une opération de sensibilisation au respect et à la tolérance sur la base d’ateliers d’écriture et d’analyse de photographies. Depuis 2018, l’opération est menée en France ainsi qu’en Espagne, en Croatie et en Pologne.

Une initiative née en Rhône-Alpes

En 2000, La Ligue de l’Enseignement de Rhône-Alpes initie une opération intitulée « Et si on s’la jouait fraternel ? ». Elle était sous-titrée « Des milliers de cartes contre le racisme ».

En 2005, la Ligue de l’enseignement en fait une opération nationale étendue à l’ensemble du territoire. Et 2010, un nouveau nom est adopté : « Jouons la carte de la fraternité », et en 2018, dans le cadre d’un projet soutenu par le programme européen Erasmus+, elle devient « Jouons la carte de la fraternité – Edition européenne ».

Un principe simple

L’opération part d’une idée simple, celle de la bouteille à la mer. Le 21 mars de chaque année, à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre le racisme, des enfants et des adolescents envoient des cartes postales à des anonymes tirés au hasard dans l’annuaire de leur département.

A leur tour, les destinataires ont la possibilité d’adresser une réponse grâce à un volet détachable de la carte postale.

Un double objectif et un accompagnement soigné

Les photographies choisies veulent sensibiliser les jeunes et leurs destinataires à la diversité de notre société, mais aussi pousser chacun à s’interroger sur ses préjugés, à propos de l’immigration, de la jeunesse, de la famille, des relations entre générations…

Elles sont aussi l’occasion d’un travail d’éducation artistique et culturel : lecture et analyse d’image, ateliers d’écriture. Un dossier pédagogique très fourni est élaboré et propose de très nombreux contenus aux enseignants et éducateurs.

La dimension européenne

En 2018 et 2019, l’opération est devenue européenne grâce au partenariat de 3 associations nationales en Croatie, en Espagne et en Pologne.

Afin d’améliorer la visibilité de cette opération qui concerne quelques 120 000 jeunes en France chaque année, une exposition européennes sur les textes produits sera produite prochainement, et un court film retracera l’édition 2019 à travers des témoignages de jeunes et de leurs enseignants.

Pour en savoir plus

Jean-Noël MATRAY

Les autrEs récits autour de la Culture

  • Petite histoire du bibliobus dans l'Aude

    Avant d’être le président fondateur de la Ligue de l’enseignement, Jean Macé est un  pionnier de la lecture publique. Dès... EN SAVOIR+

    en savoir plus
  • Spectacles en recommandé : des artistes avec la Ligue de l'enseignement

    Spectacles en recommandé a 35 ans. Retour sur un évènement qui a pris de l'ampleur au fur et à mesure dans le milieu du spectacle... EN SAVOIR+

    en savoir plus
  • Le théâtre populaire et la Ligue de l'enseignement

    Le théâtre est lié à un public et à l'écoute de ce public, variant selon les époques. La notion de théâtre populaire existe... EN SAVOIR+

    en savoir plus
  • La Ligue de l'enseignement à Avignon

    « Avignon, une idée de poète » disait Jean Vilar. 

    en savoir plus