Back to top

Crise des activités culturelles (1980)

Les fédérations s’adaptent aux premières lois de décentralisation pour les activités culturelles de la Ligue de l'enseignement : les nouvelles compétences des départements sur la lecture publique annoncent la fin des bibliobus, la distribution commerciale dans le secteur du cinéma fragilise l'activité itinérante de la Ligue de l'enseignement, le ministère de la Culture (Jack Lang) est défavorable à l'approche de l'animation socio-culturelle.